Wordpress Article

Tutoriel site web multilingue avec WordPress et WPML – Partie 1 – Installation et configuration

Tutoriel site web multilingue avec WordPress et WPML – Partie 1 – Installation et configuration

Créer un site web multilingue est toujours un beau problème. En France comme au Québec, en tant que freelance, il n’est pas rare d’avoir à faire un site web en plusieurs langues. J’ai donc décidé de faire un tutoriel qui portera sur comment utiliser WordPress et WPML pour créer un site multilingue. Il sera composé de 3 parties distincte. WPML est LE plugin à utiliser pour les sites multilingues. Même si payant (peu cher pour le service rendu à mon avis), ceci assure un suivi du plugin avec une équipe performante.

  1. Installation et configuration
  2. Traduction des articles, pages et custom post WordPress
  3. Traduction des chaînes de caractère (texte en PHP (hardcodé) dans le thème ou les widgets)

Installation de WPML

L’installation de WPML est très simple, et vous pouvez l’ajouter à n’importe quel moment du développement d’un site. Voici les étapes à suivre :

  • Aller sur le site de WPML : http://wpml.org/fr.
  • Décider le plan que vous souhaitez prendre. il existe 3 plans différents. Si vous faites un site web complet en utilisant WordPress comme un CMS, si vous utilisez les “custom posts” et “custom taxonomy” vous devrez prendre le plan CMS multilingue à 79$.
  • Une fois acheté vous allez pouvoir télécharger le plugin.
  • Aller dans l’admin de votre WordPress puis dans le menu “Extensions” puis “Ajouter”, cliquez sur Ajouter une extension et sélectionné l’archive que vous venez de récupérer.
  • Une fois installé, vous verrez dans votre menu de gauche, un nouveau menu WPML.

Important : Si vous êtes développeur et que vous souhaitez utiliser le plugin WPML sur le site de vos clients, je vous encourage à prendre le plan CMS multilingue à vie.

Choisissez les langues du projet

Pour la configuration, c’est assez simple, il va vous falloir définir quelles langues vous souhaitez utiliser, quelle langue vous souhaitez par défaut, comment vous souhaitez ajouter visuellement le sélecteur de langue sur votre site et très important, la façon dont les URL vont fonctionner.

Voici une série d’images annotées qui vont vous aider à comprendre comment faire :

Window_et_Langues_‹_Fabline_—_WordPress

Window_et_Langues_‹_Fabline_—_WordPress 2

 

Choisir le format des URL pour les langues

Une fois les langues ajoutées au projet, vous devez spécifier la façon dont vous souhaiter que le système de langue fonctionne. Vous avez alors 3 choix :

  1. Langues différentes dans les répertoires (http://domaine.com/en/)
  2. Un sous-domaine différent pour chaque langue (http://en.domaine.com/)
  3. Langue ajoutée dans un paramètre GET (http://domaine.com?lang=en)

Pour ma part, je conseille souvent le choix 1 qui est à mon avis le plus jolie à l’oeil mais aussi qui semble être le meilleur choix pour votre SEO.

Sélecteur de langue

La rubrique suivante vous propose de régler la façon dont le sélecteur de langue va s’afficher. Je ne suis vraiment pas fan de cette façon de faire, je ne me sers donc juste pas de ce composant. Voici ce que je fais à la place et qui me donne beaucoup plus de liberté au niveau du placement et de la forme. Vous pouvez copier ce bout de code dans votre fichier functions.php :

Vous pouvez bien entendu modifier ce code pour afficher le sélecteur de langue de la façon que vous souhaitez. Une fois prêt, vous pouvez appeler cette fonction dans votre thème, là où vous souhaitez voir apparaître le sélecteur. Vous pouvez aussi ajouter du CSS pour habiller ce code HTML selon vos besoins.

Conclusion

Si vous avez besoin d’aide à cette étape (installation et configuration), laissez un message dans les commentaires et j’essayerais de vous aider au maximum de mes connaissances. La suite de ce tutoriel suivra sous peu et nous verrons le moyen de traduire les articles, pages er custom post. À bientôt !

WPML, le plugin multilingue ultime pour WordPress

WPML, le plugin multilingue ultime pour WordPress

WordPress est bien plus qu’une plateforme de blog, c’est devenu un CMS qui permet de mettre en place des sites web complexes et très divers. Ici au canada, il est très fréquent que les sites soient multilingues, français et anglais. En Europe, s’ils le sont, le français, l’italien, l’allemand, l’anglais et l’espagnol sont les langues couramment utilisées. Côté plugin, lorsqu’on parle de plugin multilingue, vous aurez principalement 2 choix : WPML et qTranslate. J’ai récemment eu beaucoup de problèmes avec qTranslate et je suis passé à WPML, qui est vraiment plus complet et plus stable. Seul petit moins, il vous faudra débourser une petite somme (29$) pour l’utiliser.

wpml-plugin-internationalisation-wordpress

WPML permet de créer des sites multilingues avec WordPress très simplement et offre tout un panel d’outils pratiques pour la traduction. Je vais explorer quelques points importants dans ce plugin et j’essayerais de faire un tutoriel plus complet dans un prochain article.

Installation et configuration de WPML

Pour installer le plugin WPML, rendez-vous sur le site web du plugin et téléchargez la dernière version du plugin. Attention, le plugin est payant et le prix commence à partir de 29$ USD, mais honnêtement, ça en vaut vraiment la peine pour le service rendu. Allez dans le menu Extensions => Ajoutez, puis sélectionnez le plugin que vous venez de télécharger. Activez le plugin lorsque l’installation est finie et vous êtes en business :)

Pour la configuration, cela dépend de ce que vous souhaitez mais je vais faire un petit tour des options que le plugin multilingue propose. La première chose à faire est de définir les languages que vous souhaitez utiliser dans la metabox “Langues du site”. Profitez-en pour dire quelle sera la langue par défaut. Ensuite, il faut régler le format d’URL de la langue et pour ceci vous avez 3 choix :

  1. Utiliser le format : http://monsite.com/fr/
  2. Utiliser des sous-domaines : http://fr.monsite.com/
  3. Utiliser un query post : http://monsite.com?lang=fr

Pour ma part je préfère la solution 1 mais selon le cahier des charges, il peut-être intéressant de d’avoir le choix.

Le fonctionnement de WPML 

La philosophie est très différente de qTranslate pour ceux qui feront le switch. WPML fait un dupliquât du post à traduire et l’attache à celui-ci via l’ID du post. L’interface est tout de même bien construite et assez intuitive pour comprendre le fonctionnement.

Plugins complémentaires à WPML

Il existe des plugins complémentaires à WPML que vous trouverez sur leur site ou dans le repository de WordPress. En voici 2 incontournables qui travaillent main dans la main avec WPML :

WPML Media 

Ce plugin permet de gérer les images ou n’importe quel média (audio, video, pdf …) de façon distincte pour chaque langue. Il permet de recopier les médias d’une langue à l’autre très facilement dans le cas ou aucune traduction n’est nécessaire (une photo par exemple). Si vous avez des médias et que vous souhaitez les retrouver sur chaque version de traduction, installez ce plugin et synchronisez les médias entre les traductions.

WPML String Translation

Ce plugin travail main dans la main avec WPML et permet aux développeurs de thèmes et de plugins d’ajouter le multilingue directement dans ceux-ci. Via la syntaxe gettext suivante, vous aller pouvoir traduire le contenu “hardcodé” dans votre plugin ou thème :

“__(‘Mon texte à traduire’,’mon contexte’)”

Le context est en fait un nom que vous donnez à votre plugin ou thème et qui permet de retrouver rapidement les chaînes de caractères à traduire dans le plugin.

Conclusion

Voici donc une courte présentation de WPML, j’ai pour projet de faire une tutoriel plus axé sur la pratique dans un futur rapproché, d’ici là si vous avez des questions, n’hésitez pas à les poser en commentaire, j’essayerais de vous aider au maximum.

12 thèmes incroyables pour Bootstrap

Vous avez un projet intéressant mais peu de temps à y consacrer? Bootstrap est l’outil qu’il vous faut! Je vous réfère à mon article présentant Bootstrap si vous ne connaissez pas bien l’outil.

Dans cet article, je vais vous présenter 12 thèmes vraiment incroyables et qui vous feront gagner un temps énorme dans vos développements. Ces 12 thèmes sont payants et sachez que si vous achetez un thème via un lien de mon site, je toucherais une petite commission. Ceci étant dit, je souhaite avec cet article vous faire découvrir les possibilités infinies de Bootstrap. L’un des avantages majeurs de Bootstrap est qu’il permet de gérer facilement le mode responsive (l’interface change en fonction de la résolution du navigateur). Ceci permet d’avoir un site facilement consultable sur tablette, mobile et ordinateur.

Thèmes Bootstrap pour les dashboard et backend

Detail AdminWB07061TJ

Ce thème est parfait si vous devez concevoir une application web ou un backend. Bootstrap prend toute son ampleur dans ce genre de thèmes. En plus d’être très deisgn, légé et bien réalisé, ce thème est aussi responsive.

Voir une démo du thème |  Acheter ce thème sur Wrapbootstrap

SimpliQ FlatWB0N1X0T1

Ce thème, très adapté pour une interface d’admin (backend), est une fois de plus très design, sobre et élégant. Ici, un design flat est utilisé. Petit plus, ce thème est prêt pour le retina display et intègre les icône Glyphicons Pro gratuitement (valeur de 59$).

Voir une démo de ce thèmeAcheter ce thème sur Wrapbootstrap

Blue MoonWB0375140

Toujours dans la lignée des thèmes pour backend, ce thème est très complet. Avec pas moins de 7 variations de design et  25 plugins jquery intégrés, vous retrouverez dans ce thème tous les outils indispensables (datepicker, editeur WYSIWIG, timepicker, colorpicker, tooltips, popovers, notifications). Ce thème est aussi responsive.

Voir une démo de ce thèmeAcheter ce thème Bootstrap sur le site WrapBootstrap

 

Thèmes Bootstrap pour portfolio ou entreprise

Parallax707WB0443472

Ce thème est très intéressant pour un design original. En effet, il utilise l’effet parallax qui donne un aspect 3D très agréable à l’oeil lors du scrolling.  Parfait pour faire un portfolio ou site sur la photo.

Voir une démo de ce thèmeAcheter ce thème sur le site Wrapbootstrap

Clean CanvasWB02634G3

Ce très beau thème vous permettra de mettre en place un site vitrine ou un portfolio. Le thème se base sur belles grandes images pour donner un côté sobre et épuré. Il est livré avec un stock d’images différentes et un slideshow de type Parallax.

Voir une démo de ce thèmeAcheter ce thème sur le site WrapBootstrap

Gridtheme-bootstrap

Le thème Grid est un de mes préférés. Il vient en 2 couleurs différentes, light et dark. Très complet, il est parfait pour monter un portfolio. Ce thème est plein de possibilités, à vous de voir ce que vous pourrez en faire.

Voir une démo de ce thèmeAcheter ce thème sur le site ThemeForest

UnifyWB0412697

Ce thème pour Bootstrap pour business ou pour monter un portfolio est livré avec Revolution Slider et le pack Glyphicons Pro (valeur de 59$). Une fois de plus, le thème est responsive.

Voir une démo de ce thèmeAcheter ce thème sur le site Wrap Bootstrap

Mywaymyway

Myway est un thème basé sur l’effet Parallax. Le thème est en fait une unique page qui défile vers le bas. Excellent pour présenter un produit ou un service sans lasser le visiteur. Il vient en 2 couleurs : light ou dark.

Voir une démo de ce thèmeAcheter ce thème sur ThemeForest

Square vCardportfolio-bootstrap

Ce thème permet de faire un très beau portfolio, un CV ou encore un site personnel. Il est très design et très original dans le mode de navigation. À utiliser donc pour un projet ou l’originalité doit être de mise. 

Voir une démo de ce thèmeAcheter le site sur le site ThemeForest

Thème pour WordPress construit avec Bootstrap

Yellow Projectbootstrap-theme-themeforest

Ce thème est un thème WordPress qui est construit avec Bootstrap. Il possède plusieurs qualités, dont une très importante : Il est codé en étant axé SEO. Viens avec les fichiers PSD. Couleurs facilement changeables.

Voir une démo de ce thèmeAcheter ce thème sur le site ThemeForest

Tangobootstrap-responsive

Tango est un thème très épuré orienté portfolio. Il fonctionne sous wordpress et permet donc d’avoir solution presque clé en main. Le slideshow intégré au thème est Cu3er qui est capable de faire un effet 3D lors des transitions.

Voir une démo de ce thèmeAcheter le thème sur le site ThemeForest

Alfietheme-bootstrap-responsive

Le thème Alfie est un thème responsive pour WordPress. Il est possible de monter un blog aussi bien qu’un portfolio. Ce thème est assez orienté business. Ce thème est très fourni en composantes accessibles via des shortcodes.

Voir une démo de ce thèmeAcheter ce thème sur le site ThemeForest

Conclusion

Vous aurez remarqué la puissance de Bootstrap à travers ces thèmes. Étant donné les contraintes de budgets et de temps de développement de nos jours, baser son design sur une structure bien fondée est un atout à ne pas négliger.

Problème mise à jour WordPress: La boucle “Pas de mise à jour requise problème”

Bonjour à tous, voici un petit article rapide pour donner une solution à un problème que j’ai eu ce matin !

Le problème lors de la mise à jour de WordPress

Ce matin j’ai mis mon WordPress à jour de la version 3.4.0 à la version 3.4.1. Tout à fonctionné sauf que lorsque j’ai voulu retourner dans l’admin, j’ai eu le message suivant : “Pas de mise à jour requise problème” avec un bouton “Continuer”. Ce message signifie qu’il n’y a pas de mise à jour à faire dans la base donnée. Le problème est que lorsque je click sur le bouton “Continuer” je retourne sur la page d’accueil de mon site. Si je retourne sur wp-admin, j’ai le même résultat et ainsi de suite en boucle !

La solution

Pour ma part et je ne sais pas si c’est votre cas mais le plugin W3 Total Cache posait problème. Voici les étapes à suivre :

  • Renommer le répertoire du plugin W3 Total Cache (wp_content/plugons/w3_total_cache)
  • Retourner sur l’url wp-admin et cliquer sur continuer
  • Un messge d’erreur PHP apparaît
  • Renommer votre répertoire w3_total_cache comme avant
  • Recharger votre page

Cela à réglé mon problème

Migrez de nom de domaine avec WordPress en 4 étapes faciles

Changer de nom de domaine dans WordPress se trouve être utile généralement lorsqu’on migre d’un environnement de développement à l’environnement de production. Par exemple vous avez construit votre blog en local sur votre ordinateur à l’aide de MAMP ou WAMP ou Easy PHP … et vous souhaitez le mettre en ligne sur votre serveur de production.

Réaliser cette migration se fait en 4 étapes faciles : 

Faire une copie de vos fichiers WordPress

Rien de plus simple, avec votre logiciel FTP, vous envoyez les fichiers sur votre serveur de production. (Généralement à la racine du serveur).

Faire un export de votre base de données

Allez dans PhpMyAdmin de votre serveur de développement et exportez la base de données. (SQL ou ZIP au choix). Allez ensuite sur PhpMyAdmin de votre serveur de production et importez les données via le fichier que vous venez de créer.

Modification sur la base de données 

La base de données WordPress contient dans certaines tables le nom de domaine de votre blog. Pour changer ces informations vous pouvez exécuter votre ces requête SQL suivante dans PphpMyAdmin : 

Changez “http://www.dev-site.com” par l’url de votre environnement de développement et “http://www.production-site.com” par votre nom de domaine de production. Attention le préfixe des tables “wp_” pourrait être différent pour vous. Attention aux “www” aussi. Si la première requête ne donne aucun résultat, essayez sans les www.

Modifier la config de WordPress

Dans votre logiciel FTP éditez le fichier wp_config.php et remplacez les informations de bases de données par celles de production :

Conclusion

J’ai crée cette procédure pour mes besoins personnels, j’espère qu’elle vous sera utile à vous aussi, c’est pour ça que je la partage ici. Pour une migration réussie pensez à :

  • avoir au moins 1 heure devant (en cas de problème)
  • être concentré (couper le téléphone et les distractions).
  • Tester une fois la migration finie (toutes les pages, les posts si possibles, les formulaires …)